lundi 9 avril 2012

Gili ou les îles aux tortues

Nous avons pris la route, enfin le ferry, la route puis le bateau pour rejoindre les fameuses îles Gili! Nous avons choisit la plus grande sous les conseils de Thomas, Gili Trawangan. Ile de taille moyenne dirons nous, envahie de restaurants, hôtels et centres de plongée, mais avec de magnifiques plages il faut l'avouer. Plage, snorkeling et plongée étaient au programme de ces quelques jours sur Gili T. Les fonds marins ne nous ont pas époustouflés même si l'on y voit de beaux poissons et pleins de tortues. En effet les pêcheurs pêchaient à la dynamite ce qui a tué la plus part des coraux existants entre ces îles, mais les centres de plongée font tout pour préserver l’environnement et faire revivre les fonds sous marins. Pour ceux qui ont prévu un voyage là bas, le snorkeling est amplement suffisant pour voir les fameuses tortues et petits poissons.Sur l'île il n'y a ni voitures ni scooter, bref un calme sans moteurs, mise à part ceux des bateaux. Pas de moto ou scooter alors pourquoi pas créer un velo qui ressemble à une motocross? Besoin de transporter marchandises ou touristes? Le cheval semble un bon compromis écologique et économique, sauf pour les touristes bien sûr! Voici deux moyens de locomotions de l'île qui nous ont beaucoup plus:

2 commentaires:

  1. Mas Jullien de Sémira17 avril 2012 à 14:11

    Sable fin, eau claire, tortues, paysages calmes...
    Ensuite, calèches originales et bizarres bicyclettes, c'est une belle visite de détente.
    Dommage que les coraux aient eu à souffrir des explosions (probablement la pêche à la dynamite)!
    La reste valait bien cette promenade !

    RépondreSupprimer
  2. Que du bonheur cette série de photos nous apportent un peu d'évasion !
    Dommage que les coraux des fonds marins soient si abîmés :-/
    Terrible la "bicycle-moto" et la "calèche" est assez typique !
    Bisous a vous deux et merci pour vos narrations et vos photos qui mettent un peu de soleil dans nos journées de grisaille et de pluie ... Ras-le-bol de la région parisienne envie de s'évader pour de bon et partir pour un lieu ensoleillé ...

    RépondreSupprimer