dimanche 13 mai 2012

Perou, Arequipa nous voilà

Passage de frontière le plus simple et rapide que l'on ait eu depuis le début de ce voyage, en espérant que cela durera à chaque frontière d’Amérique du sud.
A peine arrivés au Pérou nous sommes accueillis par un Croissant Géant, le pied après une journée dans le bus sans manger. Bon on ne peut pas appeler ça un croissant au beurre français mais plutôt un croissant péruvien au gout d'anis. Mais on s'est régalé et surtout il y avait de quoi manger pour deux, ce qui change de l'Asie!!!
 Arequipa, surnommée la ville blanche, est très jolie avec sa plaza de armas très animée de jour comme de nuit, ses petites ruelles et son climat montagnard c'est à dire chaud en journée et froid la nuit. Nous avons profité de cette ville deux jours, entre les églises, cathédrales, parcs, ruelles, cours intérieures.... il y avait de quoi flâner.



 Petite photo de l'E'keko qui porte sur son dos tout ce qui peut assurer sa survie... dont la flute de pan indispensable pour lancer des charmes !
Nous avons fait un petit troc avec les enfants de notre hôtel: cours ou plutôt jeux avec la guitare contre cours d'espagnol....
Les cours étaient assez drôles d'ailleurs, à arracher les cordes et se battre pour avoir la guitare car ils étaient trois pour une guitare! De notre côté les cours d'espagnols étaient plus calmes en fonction du professeur. Les enfants c'est génial pour apprendre sauf quand ils sont trop jeunes et qu'ils ont des soucis de prononciation, on s'en est très vite rendu compte. D'ailleurs pour l'anecdote Damien a été surnommé "Papanel" par le plus jeune, on a pas tout de suite compris qu'il parlait du Père Noël... Flatteur ??? à vos votes !

1 commentaire:

  1. Terrible la taille du croissant ... Slurp !
    Papanel ;-) excellente anecdote hihihi manque juste à changer la couleur de la barbe mdr
    Entre Jésus et papa Noël ... Je trouves que tu deviens le sosie de beaucoup de monde XD

    Et au fait pour les dialogues ça doit être quand même plus sympa la communication ?

    Bisous tout plein

    RépondreSupprimer